// ENTRE NATURE ET INDUSTRIALISATION, LE TRAVAIL DE ZHANG KECHUN

enteteArticles liées à la rubrique La carte et le paysage sur site et Cité, atelier d'écriture pour jeunes architectesIl est un pays que j’ai eu la chance d’approcher et qui m’a laissé un souvenir impérissable, un pays fascinant mais souvent inquiétant. La Chine, on aime ou on déteste, mais elle ne laisse pas indifférent, je vous en ai déjà parlé à travers deux articles : « Kachgar, une ville en voie d’extinction« et « Bouddhisme à flanc de falaise » . Si je devais dire ce qui m’a fascinée quand j’ai foulé son sol, je parlerais d’abord de cette population qui passe un temps fou à vivre à même la rue. Les habitations n’étant pas très vastes, les chinois ont pris l’habitude de passer beaucoup de temps dehors rendant les rues pleines de vie. S’opposent ainsi des villes ultra chargées et denses à des paysages immenses, variés, et très souvent à couper le souffle. Quand on traverse la Chine par voie terrestre, la nature est omniprésente et impressionnante.

En rentrant de voyage j’ai découvert le travail de Zhang Kechun, un photographe contemporain de la région du Sichuan (là où l’on dit que la cuisine est la plus pimentée du pays … à mes yeux un pure délice !). Un photographe qui s’attache à photographier les paysages chinois et la relation qu’entretiennent les hommes avec leur environnement. Ses images ont quelque chose d’onirique et de mélancolique tout en témoignant de la réalité de ce pays toujours en travaux, en mouvement, en mutation.

Il a travaillé sur deux séries l’une en rapport avec le fleuve Jaune (considéré comme le berceau de la culture chinoise) « The Yellow River », qu’il a pris le temps d’observer pour en rapporter des photographies qui témoignent de la modernisation du fleuve. L’autre série s’intitule « Between the mountains and water » laissant la place plus encore à l’industrialisation du pays à travers une somme de photographies surréalistes.

Je vous laisse découvrir son travail, en espérant qu’il puisse vous faire voyager un peu !

The Yellow River

3_7a3_173_17a3_333_310_v23_3113_3133_3313_31133_3115

Between the mountains and the river.

9_5hangkechun9_09zhangkechun

鍥惧儚 019

9_hms

鍥惧儚 001

9_shuitang9_ss229_swim1

 

Pour aller plus loin :

Le site officiel de Zhang Kechun : http://www.zhangkechun.com/

Un entretient avec Zhang Kechun : http://www.humanvibes.com/content/zhang-kechun-le-photographe-du-fleuve-jaune?ck=art

//APG

Le petit son de l’article : Ibrahim Maalouf – « Beirut »

Publicités

Une réflexion sur “// ENTRE NATURE ET INDUSTRIALISATION, LE TRAVAIL DE ZHANG KECHUN

Réagir à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s