// CA ENVOIE DU BOIS ! – l’image-récit #1

// EDITO

Site[et]Cité attaque cette nouvelle rentrée (la deuxième pour nous !) avec une ligne éditoriale inchangée, mais une légère évolution sur la forme.

Depuis quelque temps déjà, nous souhaitions davantage interagir dans les textes que nous produisons. C’est la raison pour laquelle nous avons déjà initié les articles rédigés « à trois mains » qui permettent de confronter nos points de vue et d’échanger autour d’un même sujet. Nous continuerons ce principe, mais souhaitions aller encore plus loin.

Désormais, toutes les trois semaines, Grégoire Bruzulier publiera une image commentée. Il pourra s’agir d’architecture, de paysage, de la ville, bref, de tous les sujets que nous traitons sur le site. Cette image, accompagnée de son récit, constituera un propos introductif des articles ou brèves d’APG et de CDu qui suivront. L’idée est bien de continuer à diversifier notre approche, tout en traitant des thématiques larges communes.

Un nouveau système de cycle qui organise mieux nos sujets et permet d’orienter une ligne éditoriale qui a toujours accordé au débat une place privilégiée. Nous espérons que vous y trouverez votre place, n’hésitez pas à nous faire un retour sur ce nouveau mode d’écriture au travers de vos commentaires et bonne lecture à tous !

Les auteurs de Site[et]Cité

Pyz Architectes - Maison Chessy

Pyz Architectes – Maison Chessy

 

C’est la grande redécouverte de l’architecture contemporaine de ces quinze dernières années. Le bois, matériau naturel et durable, revient au-devant de la scène des matériaux constructifs et tente de concurrencer la maçonnerie dans le royaume du béton (qui innove et se renouvelle dans cesse). Le bois est un matériau très ancien qui fut utilisé dans les formes d’habitat connues les plus anciennes de la préhistoire. Son emploi courant dans les fameuses maisons médiévales à pan de bois, a laissé le souvenir d’un matériau un peu vieux, qui avait une fâcheuse tendance à prendre feu.

Un bon coup de marketing et quelques évolutions techniques majeures ont fini par réintroduire le bois dans les modes constructifs contemporains, sous l’étiquette écologique et bienfaisante pour la planète. Dans les faits, le bois est un excellent matériau à de nombreux points de vue. Il est naturel, résiste très bien en compression, peut être assemblé (c’est le principe de la charpente) et s’il peut prendre feu, il lui résiste également : le bois ne flambe pas comme le métal, ce qui fait dire à certains que le World Trade Center ne se serait pas effondré s’il avait été en bois. Bref, un matériau qui présente beaucoup d’avantages mais qui est peu utilisé. Et pour cause. En France, contrairement aux pays anglo-saxons, nous sommes de grands adeptes des maçonneries et de la pierre (donc par extension du béton, produit dont nous sommes l’un des leaders mondiaux). On ne devient pas un peuple de charpentiers en quelques années, d’autant que les techniques se mettent en place progressivement et évoluent. Auparavant utilisé en poteau et poutre avec ce qu’on appelle du « remplage » pour combler les trous et assurer la stabilité de la structure (contreventement), le bois devient aujourd’hui complètement structurel avec les panneaux d’OSB (Oriented Strand Bord – minces longs et orientés) qui sont de véritables murs à assembler.

L’OSB permet d’intégrer dans son épaisseur les isolants et les câblages, tout en acceptant une grande flexibilité dans les formes et les ouvertures et les matériaux de revêtement pour l’habillage. D’une architecture modulaire, on passe à une architecture avec modules sur mesure. Mais au-delà de ces seules qualités constructives et structurelles, le bois est aussi un matériau esthétique. Si la notion a de moins en moins d’importance en architecture et laisse parfois trop de place à la performance, l’esthétique est un art de la composition, et le bois est devenu un maître en la matière.

Richesse des teintes, des veinures, de la pose, bardage ajouré ou plein, avec liteau couvre-joint ou bouveté, paroi lisse ou creusée, planches ou tasseaux à sections carrées, le bois présente une diversité d’aspect qui redonne couleurs et matières aux architectures contemporaines. De l’évocation naturelle de l’écorce au grisaillement de la matière qui suit son environnement (soleil, humidité), le bois est avant tout un matériau vivant qui interagit avec son milieu et nous oblige, concepteurs ou habitants, à comprendre la matière qui nous entoure. Une architecture vivante, assemblée et maitrisée, mais vivante.

Grégoire Bruzulier

Le petit son de l’article : Jacques Brel, ces gens-là

Publicités

3 réflexions sur “// CA ENVOIE DU BOIS ! – l’image-récit #1

Réagir à cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s